L’or, la seule vraie monnaie

Selon les spécialistes, le système monétaire basé sur le dollar vit son crépuscule. Dans ce contexte, l’or retrouve son éclat et pour beaucoup, elle est la seule vraie monnaie. Faisons le point sur l’importance de l’or pour notre système monétaire.

 

L’or a toujours été utilisé comme monnaie

Longtemps, nos systèmes monétaires ont été basés sur l’or, sa valeur étant reconnue par tous. Elle a servi de moyen de paiement, aussi bien en local qu’en international.

Pour Robert Mundell, lauréat du prix Nobel d’économie en 1999, l’or a joué le rôle de monnaie universelle depuis le temps de l’Empereur romain Auguste. Il s’est imposé comme principale monnaie de référence grâce à sa stabilité et du fait qu’elle permet d’éviter les défauts de paiement.

La majeure partie des pays du monde ont ainsi très logiquement frappé leurs propres pièces d’or. D’après la liste des pièces d’or d’investissement de l’Union européenne, qui ne contient pourtant que les pièces frappées après 1800, plus de 850 pièces d’or ont eu cours.
La place centrale de l’or dans le système monétaire a été officialisée par l’adoption de l’étalon-or à partir de 1871.

Une présence toujours palpable

Les accords de Bretton Woods ont validé le rôle central du dollar en 1944, mais dans l’ombre, l’or a toujours été présent. Même si les Américains ont toujours minimisé sa place dans l’économie, la confiance accordée au dollar découle en partie des importantes réserves d’or des États-Unis (actuellement estimés à plus de 8000 tonnes). Et si la livre sterling a pu occuper une place importante avant la Première Guerre mondiale, elle le doit surtout aux réserves d’or de la Grande-Bretagne et à sa force économique

Récemment, lors d’une conférence à New York, M. GREENSPAN, ancien directeur de la Réserve fédérale américaine a d’ailleurs affirmé que « L’or est une monnaie. Et c’est toujours, jusqu’à preuve du contraire, une monnaie de premier choix. Aucune autre monnaie fiat, y compris le dollar, ne peut lui rivaliser.»

D’ailleurs, les investisseurs l’ont compris lorsqu’on voit les ventes des pièces d’or d’une once. Ces pièces récentes sont boudées par pour les collectionneurs et n’ont pas quasiment pas de prime. C’est pièces sont faites pour les investisseurs désireux d’investir dans le métal jaune.

Ainsi chaque continent détient sa pièce phare comme le  Krugerrand produit par l’Afrique du Sud. La Philarmonique de Vienne pour l’Europe et la « American Eagle » pour les Etats-Unis. L’augmentation des dernières années des achats de Maple Leaf , la pièce canadienne, est aussi une preuve d’une présence de plus en plus accrue de l’or dans notre sociétés.

Vous trouverez plus d’information sur ces pièces sur le site GoldBroker.fr, vous pouvez même y effectuer des achats de pièces d’or Maple Leaf et d’autres pièces d’investissement

Vers un nouveau cycle monétaire centré sur l’or

Selon les économistes, nous sommes à la fin d’un cycle économique et le retour de l’or en tant que principale monnaie serait inéluctable.

Aujourd’hui, à cause de la dévaluation et de l’augmentation des dettes publiques, les principales devises internationales n’arrivent plus à garder leur statut de monnaies de réserve.

En 2016, l’OCDE (Organisation de coopération et de développement économiques) prévoit que la Chine supplantera les États-Unis et deviendra la première puissance mondiale. Depuis longtemps d’ailleurs, celle-ci prépare activement l’avènement d’un système monétaire qui n’est plus centré sur le dollar : la Banque centrale chinoise augmente la quantité de ses réserves d’or et comme l’Inde, elle a notamment utilisé de l’or pour payer ses importations de pétrole iranien.

Au final, et malgré les soubresauts et autres caprices de l’économie, l’or reste la seule vraie monnaie.